Offre d’Emploi – Club Montagne Escalade de Veurey

Le Club Montagne Escalade de Veurey (38) cherche un DE ou BE escalade pour l’encadrement de groupes jeunes loisirs, de débutant à débutant++, de 6 ans à 14 ans, les samedis après-midi de 13h30 à 17h30.

Début : entre le 24/09 et le 01/10/2022, 25 séances assurées dans l’année, hors vacances scolaires.

Lieu d’encadrement : gymnase Lafaille, Voiron.

Rémunération : 160 euros pour chaque séance de 4h.

Contact : contact@club-montagne-veurey.fr

©Photo by Rahadiansyah on Unsplash

L’équipe jeunes escalade recrute!

L’équipe jeunes escalade de la FFME Isère recrute !

Composée de 8 jeunes, l’objectif de cette équipe est de découvrir l’escalade sous toutes ses formes et de gagner en autonomie en falaise et en grandes voies.

Au programme des sorties blocs, falaises, grandes voies et terrain d’aventure durant la saison sportive et un stage de 4 jours en montagne en juillet.

L’équipe est ouverte aux jeunes licenciés FFME en Isère, âgés de 14 à 17 ans (nés entre 2006 et 2009).

Le niveau requis est 6b à vue en SAE mais la motivation est tout aussi importante ! Si tu as soif d’apprendre, envie de rencontrer d’autres jeunes et de devenir autonome n’hésites pas à nous contacter !

Pour participer aux sélections c’est très simple: il suffit de télécharger et remplir ce document et de le renvoyer par mail à l.poyol[arobase]ct38.ffme.fr avant le 6 octobre dernier délai.

Pour les jeunes sélectionnés, un dossier d’inscription définitif sera à renvoyer rapidement, avant la première sortie du 15 octobre.

Tarif : 350€. Ce tarif comprend la participation aux frais d’encadrement de tous les stages, ainsi qu’aux frais d’hébergement et aux repas du soir lors du stage de fin d’année.

Les frais de transport ainsi que les pique-niques restent à la charge des parents.

Plus d’infos: ici

CALENDRIER DES COMPÉTITIONS AURA

Le calendrier des compétitions AuRA est en ligne: https://www.ffmeaura.fr/competition/calendrier-competition/

Vous trouverez ici le calendrier des compétitions de la région.
Et là toutes les infos sur la coupe régionale.

Et le Comité Isère FFME organise à nouveau, avec l’appui des clubs, un contest tour départemental d’escalade à destination des licenciés des catégories U10, U12 et U14. Plus d’infos ici.

Infos Sites Naturels d’Escalade Sept 2022

📣 En cette fin d’été, un point sur les Sites Naturels d’Escalade en Isère, qui ont été eux aussi impactés par la sécheresse et les incendies.

⚠️ VOREPPE: tout le monde a bien sûr déjà vu les images de l’incendie qui a dévasté 130 hectares de végétation. Le site d’escalade du même nom a été fortement impacté (ainsi que le site de Dry de l’Usine). Les accès aux secteurs de la BARRE SUPERIEURE ainsi qu’à EQUINOXE et SOLSTICE sont impraticables et la falaise a été touchée (=> risque de chute de pierres accru + état des équipements en place très incertain). SECTEUR LE JARDINIER : le sommet de la falaise a été touchée => risque de chute de pierres accru. A noter qu’un arrêté municipal de 2010 interdisait déjà l’accès par le chemin des Balmes aux secteurs JARDINIER, EQUINOXE et SOLSTICE. Il va sans dire qu’aujourd’hui (plus encore qu’auparavant) nous déconseillons fortement la fréquentation de ces secteurs.

Les arrêtés interdisant temporairement l’accès aux différents massifs (pour cause de sécheresse/risques incendie) pour les sites de St Egreve (Les Brieux, Rochepleine, etc.), Comboire/Espace Comboire, des Vouillants (Pierre Beghin, Le Coup de Sabre, Petit Désert, Désert de l’Ecureuil, etc.), Grenoble – La Bastille (Guy Pape) sont désormais levés.

⚒ Les GORGES DE CROSSEY (travaux sur la RD520) sont désormais de nouveau accessibles.

On nous signale plusieurs nids de frelons 🐝:

– au DESERT DE L’ECUREUIL: entre les voies 13 et 14 du dernier ZeTopo

– à VERNA (Nord Isère): dans la voie 23 du dernier ZeTopo, « l’Après Tchernobyl »

– à ESPACE COMBOIRE: au secteur Dalle Grise dans la voie 2, « Coup d’envoi »

– à LA PIERRE GRANGE: au secteur Chiens à Plumes, dans la L2 de la voie « Au delà du silence »

⚠️On nous signale un bloc instable au COL DU COQ, en deuxième longueur de la voie 4 « La Dent de Crolles ». Nous irons le purger prochainement. Evitez la voie en attendant.

Nous en profitons pour rappeler qu’il est possible de s’informer d’éventuelles restriction d’accès via l’annuaire fédéral des sites, en se rendant sur la page du site concerné. (exemple: https://www.ffme.fr/sne-fiche/2485/). (outre certains arrêtés municipaux ou préfectoraux ponctuels dont nous n’aurions pas encore connaissance …)

Enfin un grand merci à tous pour vos signalements (via info@ct38.ffme.fr ou https://ffmect38.fr/emettre-une-alerte/) que l’on s’efforce de relayer et traiter au mieux.

crédits photos 📷: SDIS Isère et CT38FFME

Ecouges Aval interdit après « La vrille »

⚠️ Avec beaucoup de retard (vacances obligent…) voici une info importante que l’on nous a communiquée le 8 Août sur le canyon des Ecouges aval :

« Depuis quelques semaines, l’affluent en RG juste après la C17 aux Ecouges partie basse purge de façon récurrente sans même d’orage ni de pluie. En début de saison, deux clients de deux groupes différents se sont déjà pris des pierres. A voir les impacts sur la rive en face (RD), même le fait de passer sur la petite vire pour redescendre ensuite après peu être exposé. Ce phénomène se produisait déjà auparavant mais quand il pleuvait. Depuis le début de la saison, un certain nombre de professionnels du canyoning ont choisi de sortir juste après « la vrille », il y a un échappatoire bien marqué en RD. Aujourd’hui, il y a eu apparemment plus de 2m3 de pierre qui ont dévalé l’affluent en RG avec des rochers pouvant faire plus de 100kg, heureusement personne n’a été touché. A priori une grande partie des professionnels du canyoning devraient emprunter cet échappatoire pour éviter d’exposer leurs clients à d’éventuels chutes de pierres. Les différents acteurs du canyoning dans la région, PGHM, SYNDICAT, PNRV, Fédérations… vont peut-être statuer sur une préconisation pour l’ensemble des pratiquants parcourant ce canyon en conseillant de prendre l’échappatoire. On espère mettre “des affichettes” au plus vite au niveau de l’échappatoire. Soyez prudent et bon été. »

(désormais ⛔️ un arrêté municipal a été pris et un affichage est présent sur place interdisant la suite du canyon après la C15 aussi appelée la « vrille »)

📷Crédit photo: S. Prat

Juillet 2022: Stage à Pralognan la vanoise

©Cedric Tardieu

Le premier jour nous arrivons au camping de Pralognan et nous montons les tentes avant de partir réviser les manips de grandes voies. Nous mangeons avant de faire une grande voie et un rappel l’après-midi pour vérifier que nous maitrisons les manips. Le lendemain, nous partons à 7h du camping pour rejoindre le refuge du col de la Vanoise. Après avoir gravi la 1ere montée, nous devons laisser Lise et Valentine car le genou de cette dernière la faisait souffrir. C’est donc sans elles que nous poursuivons notre marche jusqu’au lac des vaches d’où nous rejoignons le pieds de notre grande voie. Après avoir franchi les neufs longueurs (avec plus ou moins de facilité selon les cordées) nous rejoignons le refuge où nous allons passer la nuit. Le troisième jour, nous faisons une course d’arête le long de l’aiguille de la Vanoise d’où nous pouvons admirer les magnifiques paysages des alpes et quelques marmottes.  Nous regagnons ensuite le camping, fatigués après une longue descente. L’après-midi nous avons du temps libre, certains en profitent pour se mesurer aux blocs situés à l’arrière du camping pendant que d’autres préfèrent manger des glaces et se rafraichir dans la rivière ou même dormir un peu.  Notre dernière soirée au camping se déroule donc dans la bonne humeur. Le dernier jour nous partons en cordée dans une via ferrata le long d’une belle cascade. Nous mangeons puis nous nous divisons en deux groupes. Les garçons partent avec Lise faire du bloc tandis que les filles vont avec les guides faire le rappel du premier jour et poser quelques coinceurs et friends. Puis nous sommes montés dans la voiture en direction de Grenoble et rapidement une bonne partie d’entre nous s’est endormi. C’est ainsi que se termine notre stage d’escalade !

Perrine

©Ludovic Erard
©Ludovic Erard
©Ludovic Erard

Sortie grande voie au rocher de Gonson

Samedi 25 juin avec le groupe FFME nous sommes allés au rocher de Gonson dans le Vercors
près de Méaudre pour faire la première grande voie chausson de l’année. Cette fois ci, le départ
est plus matinal que les autres sorties. Toute l’équipe est au rendez-vous à 8h30 au parking.
L’approche n’était pas très longue mais raide. Après un point rappel grande voie avec le guide et
les encadrants, nous avons commencés les rappels. La falaise est orientée Ouest donc il faisait
froid avec en plus un peu de vent, mais avec une petite veste ça allait. On a mis beaucoup de
temps pour ces rappels car à 9 ça ne va pas vite. En plus, pour certains c’était la première fois
qu’il faisait des rappels. Arrivés en bas de la paroi nous avons fait 3 cordées de 3 personnes.
Nous nous sommes séparés dans 2 voies : une en 6b max et l’autre en 5c+ max. Les voies sont
biens équipées et les point rapprochés, ce qui nous a mis à l’aise. Les longueurs étaient variées :
dalles, petits surplombs, dièdres… On a rencontré des difficultés car on était pas habitué à
grimper dans les dièdres. Au fur et à mesure de l’ascension de 5 longueurs la température
augmentait et en début d’après-midi il faisait chaud. On a pique-niqué sur une plateforme en bois
dans un creux de la falaise vers 14h30. D’ici on avait une belle vue. Nous sommes rentrés aux
voitures vers 16h. Encore une belle journée partagée avec le groupe.

Matthieu.

Compte-rendu de la sortie bloc du 19 juin

« Ce dimanche 19 juin, nous sommes allés au site de bloc Rioupéroux, au secteur Flowstone Paradise.

Tout d’abord… il faisait chaud ! Mais c’était quand même très bien, le secteur était assez compact, donc les blocs n’étaient pas très loin les uns des autres, et il y avait de très belles lignes. Comme je le disais, il faisait chaud, mais ça aurait pu être bien pire puisqu’on était tout le temps à l’ombre sous les arbres. On est donc partis vers 9 heures pour rentrer vers 16 heures, donc c’était une longue journée, surtout pour du bloc, donc à la fin, moi, j’avais plus de peau. »

François

Un peu de no foot pour illustrer la journée