Rééquipement des grandes voies de moyenne montagne autour de la Bérarde

Entre 1985 et 1997, de nombreux itinéraires d’escalade ont été ouverts sur les parois de beau granit proches de la Bérarde : Tête Blanche, Tête de la Maye, dalles de l’Encoula, etc. Ouvertures réalisées d’abord par des guides du Centre Alpin du CAF ou de l’UCPA, puis surtout par Jean-Michel Cambon avec divers compagnons (son fils Sylvain, Patrick Corréard, Olivier Mansiot…). Ces grandes voies de moyenne altitude ont été systématiquement ouvertes et équipées avec des pitons à expansion (spits ou goujons) car leurs dalles de granit compact ne permettent guère d’autre type de protection. Elles constituent, à moins d’une heure de marche depuis la vallée, un superbe domaine d’escalade dans un somptueux cadre de montagne.

L’équipement mis en place à l’origine dans ces voies a mal vieilli (rouille…) et souvent son placement ne correspond plus aux standards actuels, du type voies récentes de la vallée d’Ailefroide ou des Aiguilles Rouges chamoniardes. De plus l’acier des goujons d’avant 1995 s’avère être de qualité médiocre. Une poignée d’équipeurs bénévoles a donc entrepris de rééquiper un grand nombre de ces voies, le plus souvent complètement, en améliorant la protection, et en utilisant de l’acier inoxydable pour éviter la corrosion. Ces rééquipements ont été effectués avec l’accord du Parc National des Ecrins, préalable obligatoire pour les voies situées à l’intérieur du Parc. La plupart ont été réalisés pour des grimpeurs au niveau de la voie, sans plus.

Le matériel d’équipement (goujons et plaquettes inox, et aussi perforateurs, forets, cordes…) a été financé en partie par certains de ces équipeurs bénévoles, et en partie par la FFME Isère, l’hôtel-restaurant Le Champ de Pin, le Centre Alpin Belge Le Chamois, et l’association ONOS (Oisans Nouveau Oisans Sauvage, voies-cambon.fr), créée en 2020 suite au décès en paroi de Jean-Michel Cambon, et qui subventionne du matériel via les ventes des topos Cambon.

Liste des voies, non exhaustives, rééquipées au 28 septembre 2022 par : Hervé Galley (HG), Pascal Huss (PH), Philippe Pauillac (PP). Ci-après, « avec » signifie : « avec l’aide plus ou moins occasionnelle de ». (entre parenthèses la difficulté obligée)

Paravalanche, premier ressaut, Para Express, 5c (5b). Nouveau, tout inox (PP, avec HG, 2021). Trois petites longueurs le long du rappel de descente du premier ressaut (câble).

Paravalanche, Para 2000, 6b (6a) assez engagé. Rééquipement complet inox (PP, avec HG, 2022). Rappels possibles dans la voie, mais déconseillés (coincement de corde fréquent).

Paravalanche, Parapet Velu, 6b (5c+). Rééquipement complet inox (PP, avec HG, 2022). Le gros bloc dans le dièdre en 6b de la première longueur au-dessus de la vire médiane a également été purgé (par HG et Claude Vigier pour le CT38 FFME).

Paravalanche, Para Facile, 6a+ (5b+). Rééquipement complet inox (PP, avec HG et PH, 2020). Du sommet du deuxième ressaut, descente à pied conseillée par la vire horizontale à gauche (goujons au début) puis le sentier du Clot du Ser jusqu’à Champhorent (1h00 en tout).

Paravalanche, Paravent, 6b (6a). Rééquipement complet inox (HG, PH, PP, 2021).

Paravalanche, Crosses en l’Air, 6c (6a+) assez engagé. Rééquipement complet inox (PP, avec HG, 2021). C’est la ligne de rappels la moins pire du deuxième ressaut. Mais le mieux c’est de continuer par Para Facile jusqu’au sommet du deuxième ressaut, et d’en descendre à pied (en 1h00) par la vire horizontale à gauche (goujons au début) puis le sentier du Clot du Ser jusqu’à Champhorent.

Paravalanche, voie du Paravalanche, 6a (5c). Rééquipement complet inox (HG, PH, 2020).

Tête Blanche, Camox, 5c (5b). Rééquipement complet inox (HG, PH, 2019, plus les deux longueurs de sortie en 2022). La descente à pied via le sommet de la Tête de la Maye, sans rappels (2h15 jusqu’à la Bérarde), est plus rapide et sûre que les 4 rappels à droite (Est) de Tête à Claques (3h00 en tout jusqu’à la route, chutes de pierres possibles en tirant les rappels) ou que les rappels dans Camox (déconseillés sauf en cas d’urgence, gare aux pierres et aux coincements de corde).

Tête de la Maye, Abbé Hard, 6a (5c). Rééquipement complet inox (HG, PH, 2021). Belle voie, beau rocher y compris dans la moitié supérieure. Gare au tirage dans la cheminée de L6 (évitable par une longueur en 5b de la Défroquée, quelques mètres plus à gauche, puis revenir facilement à droite par une vire pour retrouver Abbé Hard).

Tête de la Maye, Tu Ris Maye, 6c (6a+) assez engagé. Rééquipement complet inox (PP, avec HG, 2022). Ménager la grosse écaille dans l’avant-dernière longueur (5c).

Tête de la Maye, Maye Friend, 6c (5c). Rééquipement complet inox (PP, avec HG, 2021).

Tête de la Maye, Pujolidal, 5c+ (5b). Rééquipement complet inox (HG, PH, 2022). Echappée à gauche équipée après la longue traversée à gauche de L8 (court passage de 3b, puis rappel de 20m seulement, puis vires vers la gauche (Ouest) avec quelques goujons en place).

Tête de la Maye, Li Maye Laya, 6b (5c). Rééquipement complet inox (PP, avec HG et PH, 2021). La plus longue voie de la Maye, 21 longueurs en tout, mais échappée possible facilement à deux endroits. Variante en 6c (L3) non rééquipée.

Tête de la Maye, De Maye en Pis, 6b (5c). Rééquipement complet inox (HG, PH, avec PP, 2022). Variante en 6c (L3) non rééquipée.

Tête de la Maye, Ni Po Ni Maye, 6b (5c). Rééquipement complet inox (PP, avec HG, 2020).

Tête de la Maye, Gay Pied, 5b+ (5a). Rééquipement complet inox (HG, PH, 2020). Descente de L1-L3 possible pour s’échapper de la vire médiane (3 rappels 45m maxi, ou 5 rappels 25m maxi).

Tête de la Maye, Douce Maye, 5c (5a). Rééquipement complet inox (PP, avec HG, 2022). Prudence avec les blocs au milieu de L3. De R4, traverser 40m à gauche (vire herbeuse) pour le relais suivant (tracé direct au-dessus de R4 non rééquipé). Long parcours d’escalade (17 longueurs plus jonctions) souvent en 4b ou 4c, avec quelques pas plus difficiles mais non obligatoires. Plusieurs échappées commodes. Douce Maye croise le sentier de la Maye, donc départ matinal conseillé pour éviter de recevoir d’éventuelles pierres dues à la descente des promeneurs.

Dalles sous la Maye, Heckel, 6a (5b). Rééquipement complet inox (HG, PH, 2022). Sèche lentement, comme Jeckel. On peut passer facilement de l’une à l’autre en plusieurs endroits, et les échappées de Jeckel peuvent aussi servir pour Heckel. De R3, échappée facile par la vire à droite (Est) vers le sentier d’approche de Pujolidal (ou 3 rappels de 35m maxi dans la voie).

Dalles sous la Maye, Jeckel, 5c et A1 (5b). Rééquipement complet inox (HG, PH, 2021). Sèche lentement après une forte pluie car les vires conservent l’eau. Echappée possible depuis R3 par la vire à droite (Est). Du sommet du mur noir en A1 (étrier utile, 6b en libre), échappée possible en 4 rappels de 25m jusqu’à cette vire (à la montée, on peut sauter certains de ces relais de rappel).

Encoula, Pourquoi Pas, 6a (5c). Rééquipement complet inox (HG, PH, 2020). Très homogène.

Encoula, Du Quatre Sup Sinon Rien, 6a (5b). Rééquipement complet inox (HG, PH, 2020). Intéressante et pas si facile. Rappels possibles dans la voie (très oblique de R3 à R2) mais moins pratiques que dans Dix-Huit Tentatives.

Encoula, Dix-Huit Tentatives…, 6a (5b+). Rééquipement complet inox (HG, PH, avec PP, 2021). Pré-mousquetonner le premier point de L3 avant de franchir le surplomb initial par la gauche. Les 10 rappels dans la voie utilisent les relais de montée (goujons volontairement non reliés, à la descente bien passer la corde dans les deux anneaux inox).

Encoula, Balade dans l’Eau de Là, 6a (5b+). Rééquipement complet inox (HG, PH, 2019). La descente en 7 rappels (40m maxi) utilise les relais de montée, sauf les deux derniers rappels, directs vers le bas à proximité de la cascade (en fil d’araignée pour le dernier). Gare aux chutes de pierres par temps d’orage, ou s’il reste de la neige dans le cirque dominant la cascade.

Rééquipements envisagés d’ici fin 2023 :

Tête de la Maye, Li Maye Dülfer, 6b (6a) assez engagé. Rééquipement complet inox (PP).

Tête de la Maye, Pêcher Mignon, 6c (6a+) assez engagé. Rééquipement complet inox (HG).

Et ensuite ?

Les 25 voies de la liste ci-dessus (+ 11 autres rééquipées par d’autres équipeurs) représentent plus de la moitié des 68 grandes voies de moyenne montagne recensées et décrites dans le topo Escalades Bérarde et Haut-Vénéon de Jean-Michel Cambon (réédité en 2022).

Le reste est surtout constitué de voies plus récentes (ouvertes après 2000) et dont le rééquipement peut davantage attendre (paroi de Belliou par exemple), ou d’itinéraires d’intérêt plus mineur. A suivre sur le site internet d’ONOS (voies-cambon.fr).

Il reste néanmoins une poignée de grandes voies d’ampleur, ouvertes entre 1988 et 1994, moins parcourues, et dont l’équipement est devenu vraiment vétuste. Certaines mériteraient d’être complètement rééquipées en inox (notamment Disneyland à l’Encoula).

Dans le cirque du Soreiller certaines classiques très fréquentées malgré un équipement réduit, vétuste et disparate, gagneraient à être rééquipées en inox, au moins partiellement (goujons aux relais et quelques-uns par longueur, à compléter par coinceurs et sangles), en particulier la face Sud classique de la Dibona (voie Madier-Berthet-Boell-Stofer) et la Madier dans cette même face.

Hervé Galley (28 septembre 2022)

Crédit Photo: ©CT38FFME

Infos Sites Naturels d’Escalade Sept 2022

📣 En cette fin d’été, un point sur les Sites Naturels d’Escalade en Isère, qui ont été eux aussi impactés par la sécheresse et les incendies.

⚠️ VOREPPE: tout le monde a bien sûr déjà vu les images de l’incendie qui a dévasté 130 hectares de végétation. Le site d’escalade du même nom a été fortement impacté (ainsi que le site de Dry de l’Usine). Les accès aux secteurs de la BARRE SUPERIEURE ainsi qu’à EQUINOXE et SOLSTICE sont impraticables et la falaise a été touchée (=> risque de chute de pierres accru + état des équipements en place très incertain). SECTEUR LE JARDINIER : le sommet de la falaise a été touchée => risque de chute de pierres accru. A noter qu’un arrêté municipal de 2010 interdisait déjà l’accès par le chemin des Balmes aux secteurs JARDINIER, EQUINOXE et SOLSTICE. Il va sans dire qu’aujourd’hui (plus encore qu’auparavant) nous déconseillons fortement la fréquentation de ces secteurs.

Les arrêtés interdisant temporairement l’accès aux différents massifs (pour cause de sécheresse/risques incendie) pour les sites de St Egreve (Les Brieux, Rochepleine, etc.), Comboire/Espace Comboire, des Vouillants (Pierre Beghin, Le Coup de Sabre, Petit Désert, Désert de l’Ecureuil, etc.), Grenoble – La Bastille (Guy Pape) sont désormais levés.

⚒ Les GORGES DE CROSSEY (travaux sur la RD520) sont désormais de nouveau accessibles.

On nous signale plusieurs nids de frelons 🐝:

– au DESERT DE L’ECUREUIL: entre les voies 13 et 14 du dernier ZeTopo

– à VERNA (Nord Isère): dans la voie 23 du dernier ZeTopo, « l’Après Tchernobyl »

– à ESPACE COMBOIRE: au secteur Dalle Grise dans la voie 2, « Coup d’envoi »

– à LA PIERRE GRANGE: au secteur Chiens à Plumes, dans la L2 de la voie « Au delà du silence »

⚠️On nous signale un bloc instable au COL DU COQ, en deuxième longueur de la voie 4 « La Dent de Crolles ». Nous irons le purger prochainement. Evitez la voie en attendant.

Nous en profitons pour rappeler qu’il est possible de s’informer d’éventuelles restriction d’accès via l’annuaire fédéral des sites, en se rendant sur la page du site concerné. (exemple: https://www.ffme.fr/sne-fiche/2485/). (outre certains arrêtés municipaux ou préfectoraux ponctuels dont nous n’aurions pas encore connaissance …)

Enfin un grand merci à tous pour vos signalements (via info@ct38.ffme.fr ou https://ffmect38.fr/emettre-une-alerte/) que l’on s’efforce de relayer et traiter au mieux.

crédits photos 📷: SDIS Isère et CT38FFME

Prolongation des Travaux à Comboire

Les travaux du Belvédère ayant pris du retard, l’arrêté municipal d’interdiction d’accès a été reconduit jusqu’au 31 mars.

Rappel des secteurs concernées :

  • Les Toits
  • Grande Dalle
  • Amnesty
  • Ludo’s Beach

A noter que la petite Via Corda et la grande Via Corda (par ailleurs en partie interdite toute l’année par Arrêté Préfectoral de Protection du Biotope 🦉 / APPB N°2008-06463 mis à jour le 12-10-2017) sont également concernées.

Formation à l’entretien des sites naturels d’escalade

participer à l’entretien de votre terrain de jeu

Cette formation s’adresse aux bénévoles qui ont envie de participer aux opérations d’entretien et d’équipement des sites naturels d’escalade. Elle se déroule sur une soirée et un week-end. Les deux premières sessions sont programmées les semaines du 02 et 16 mai. Les différents thèmes abordés comprennent :

  • La sensibilisation aux enjeux environnementaux et à la protection des espaces
  • La gestion et l’entretien des falaises
  • Les fondamentaux d’évolution sur corde dans le cadre d’équipement
  • Les principes de base du rééquipement

A l’issue de cette formation, vous serez en mesure de réaliser ces actions d’entretien (nettoyage de la végétation, remplacement d’un ancrage…) qu’elles soient réalisées par des clubs ou en liaison avec le comité territorial Isère. Les bénévoles formés seront des relais dans la communauté de grimpeur et des sentinelles pour remonter les problèmes (défaut d’équipement, bloc instable, etc.).

Cette formation d’un cout de 25 € est ouverte à tous les adhérents de la FFME ou non. Pour ces derniers une licence découverte de 6 € / jour sera à rajouter à votre inscription soit 37 €. Contactez votre club pour un éventuel financement de la formation.



1er session : Lundi soir 02 Mai et le week-end du 07/08 Mai
2ième session : Lundi soir 16 Mai et le week-end du 21/22 Mai

Niveau requis en escalade : 6a/b en tête de cordée en site naturel.
Prérequis techniques : passeport bleu ou niveau équivalent ; maitrise de la manœuvre de haut de voie, du relais du rappel et des réchappes élémentaires (remontée sur corde).
Matériels : Équipement individuel escalade en site naturel aux normes (baudrier, casque, dispositif d’assurage, quelques dégaines, mousquetons simples et à vis, sangles, autobloquant, chaussons…), tenue adaptée et une paire de gant de travail.
Le matériel spécifique à l’évolution sur corde (descendeur RIG, poignée bloqueur ASCENSION, antichute ASAP + ASAP’SORBER, corde statistique) et à l’équipement (ancrages, perfo., etc.) vous sera fourni.

Encadrement par des professionnels diplômés d’état.

Merci de bien vouloir prendre connaissance des mesures COVID-19 pour nos activités.

En partenariat avec

, , ,

Nos falaises / Notre patrimoine – Escalade en Isère

Depuis 2020, en Isère, la garde des sites naturels d’escalade inscrits au PDESI est transférée au Département qui supporte désormais « la responsabilité de l’aléa imprévisible ». Aujourd’hui plus que jamais c’est donc conjointement, le Comité Territorial FFME Isère en contrôlant, sécurisant et entretenant les sites et le Département en signant les conventions juridiques avec les propriétaires de ces sites, que la pratique de l’escalade en site naturel peut se poursuivre et se développer pour tous sur le territoire. Ce transfert symbolise une vision commune, celle de la pérennisation de l’escalade en site naturel.

Travaux à Comboire

En raison des travaux d’aménagement et de sécurisation ⚠️ du Belvédère de Comboire (et de certains accès) démarrés cette semaine, eu égard au risque engendré pour les grimpeurs (chutes de matériaux etc.), l’accès aux secteurs d’escalade suivants est interdit 🚫 par arrêté municipal (commune de Claix) jusqu’au 28 février 2022 📆:
– Les Toits
– Grande Dalle
– Amnesty
– Ludo’s Beach

A noter que la petite Via Corda et la grande Via Corda (par ailleurs en partie interdite toute l’année par Arrêté Préfectoral de Protection du Biotope 🦉 / APPB N°2008-06463 mis à jour le 12-10-2017) sont également concernées.

Enfin, un éboulement a eu lieu au sud du secteur « extrême gauche » d’Espace Comboire (commune de Seyssins) début janvier. Les voies d’escalade n’ont pas été touchées. Néanmoins la zone reste sous surveillance car encore susceptible de voir des chutes de blocs… En conséquence, merci de respecter les affichages et barrières sur place (chemins interdits, etc.). L’occasion de rappeler, qu’en temps normal, ce même APPB 🦉 interdit l’escalade du 1er janvier au 30 juin 📅 des secteurs « Extrême Gauche » à « PROMO 2000 ».

Réouverture de Pierre Béghin et du Coup de Sabre

Les sites PIERRE BEGHIN et LE COUP DE SABRE, sur la commune de Fontaine, sont à nouveau accessibles. 👏 Dans le cadre de la nouvelle politique de gestion et de conventionnement des Sites Naturels d’Escalade en Isère, l’arrêté municipal d’interdiction de 2019 est remplacé par un nouvel arrêté de réouverture. Après deux années de discussions entre les différents acteurs 🤝 (Commune, Département de l’Isère et FFME), une solution a été trouvée pour que les grimpeurs puissent enfin retrouver ces espaces de pratique. 📣A noter: ce WE (18-19 Sept), une opération de nettoyage aura lieu à Pierre Béghin (dans le cadre de la formation « AIDE À L’ENTRETIEN ET L’ÉQUIPEMENT EN SNE »). ⚒⚠️L’accès à certains secteurs sera donc très perturbé voire impossible pendant quelques heures. ⚠️⚒ Merci de votre compréhension. Malgré tout le soin apporté au nettoyage, les grimpeurs sont invités à avoir un œil critique sur le matériel et le rocher ! Sortez couvert !